Interprétation/ Langue des signes

Quand l’interprète fait de la Tecktonik ?

Peut-être que tu ne t’en aies pas rendu compte, si tu as deux yeux qui voient et deux oreilles qui entendent, mais suivre cette campagne présidentielle n’est pas un chemin facile quand tu es aveugle ou/et sourd.

Concernant les personnes sourdes et malentendantes, l’accessibilité de cette campagne présidentielle passe par les sous-titres (ou vélotypie en présentiel) et la langue des signes française (LSF).

Sachant que la LSF est officiellement reconnue en France depuis 2005, et que voter est un droit pour tous (plus ou moins tardif selon ton sexe et ton handicap), tout le monde devrait pouvoir suivre cette campagne présidentielle et donc voter en connaissance de cause : « Et ils vécurent heureux et votèrent en ayant tout compris ». Bah non !

C’est dans ce contexte que le mouvement Accès_Cible s’est lancé, tel un gentil défenseur des droits, prêt à rappeler à nos chers candidats qu’il faut parler à tout le monde, ou bien les encourager à continuer de parler à tout le monde, quand ils ont enfin trouvé la belle voie de l’accessibilité !

C’est aussi dans ce contexte-là qu’est sortie cette vidéo-montage sur MinuteBuzz où l’interprète F/LSF est comparé à un danseur de tecktonik. J’ai regardé la vidéo, et j’ai trouvé ça facile : l’interprète comparé à un danseur ? Déjà vu ! ! Ça fait sourire.

Puis, je me suis quand même dit que c’était dommage de tourner en dérision l’interprète français-LSF quand :

  • La plupart des gens ne savent même pas qui est cette personne qui « gesticule » en bas à droite de leur écran de télé : « Svp ! Aidez-moi à supprimer la personne en bas à droite de l’écran sur BFM TV… Ça apparaît tous les midis, et ça me gêne ! » No comment.
  • La plupart des gens ne comprennent pas l’intérêt d’un interprète F/LSF à la télévision : « Oh ça va ! Pour toutes les bêtises qui sont dites, ils ne perdent rien les sourds… ». Je répondrais : « Si, ils perdent le droit de pouvoir le dire eux-mêmes que ce sont des bêtises… ou pas »
  • La plupart des gens pensent que les sous-titres suffisent ! : « Oh ! Mais ils savent lire les sourds… C’est suffisant les sous-titres ! ». Je répondrais en deux temps : 1/ Oui, mais non seulement la qualité des sous-titres laisse encore à désirer, mais aussi, c’est toujours plus vivant de recevoir l’information dans ta langue orale, à savoir la LSF 2/ Pas tous… une des raisons est certainement à aller chercher du côté de l’éducation scolaire des sourds.

D’un autre côté, je me dis que quand on commence à se moquer gentiment (oups ! Je ne sais pas si ces deux mots vont bien ensemble finalement) de l’interprète F/LSF, c’est qu’il commence à faire partie du paysage médiatique, à se fondre dans la masse. Malheureusement, l’interprète français/LSF n’est pas encore totalement fondue dans la masse et beaucoup se demandent encore ce qu’il fait là, et pour quoi est-ce qu’il est là finalement.

Bref, cette vidéo « enfantine » (désolée pour l’adulte qui est derrière) est sympathique, mais je n’étais personnellement pas prête !

Regardez, rigolez ou pas et :

Gardez latêtefroide,

AA

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply