Interprétation/ Je raconte ma vie/ Langue des signes

Quand l’obéissance paie

– « Comment t’as découvert la LSF Aurélia ? » Long story. Mais, j’aime les défis et je vais essayer de vous la faire en moins de 400 caractères (compteur de mots Word faisant foi) ; je vais lésiner sur les blagounettes et les digressions en tout genre.

Eté 2005, je m’apprête à entrer en Terminale S, me rapprochant toujours plus de ma carrière de contrôleur aérien (métier découvert entre midi et deux, posée au CDI, dans un livre sur l’orientation). Ma mère rentre surexcitée (et la dernière fois que je l’ai vue comme ça c’était… jamais) d’une conférence de femmes qui était interprétée en LSF. Elle a kiffé, elle veut apprendre, elle n’a pas le temps (et l’avenir nous montrera qu’elle n’a ni les capacités en fait ; désolée maman). Heureusement, elle a cinq enfants, et il y en aura bien un dans le tas, un pigeon ou un docile – appelez-le comme vous voulez – qui acceptera d’aller prendre des cours de LSF à sa place et rentrera gentiment à la maison lui apprendre à son rythme. Dans sa lucidité, ma mère ne propose le deal, ou l’escroquerie (là encore, je vous laisse choisir le terme le plus adéquat) ni à mes frères ni à ma sœur, mais à moi. Et je ne sais pas si c’est ma curiosité, ou ma docilité qui me motivent (pourtant là je n’ai plus 6 ans mais 17, alors y’avait moyen pour la crise d’ados !), mais j’obéis.

Et là, grosse découverte : ce professeur sourd qui arrive à nous faire cours à nous les entendants, alors qu’on ne comprend rien, mais les choses passent… Et puis, je le vois discuter en LSF avec sa femme et ses enfants entendants. – « Mais, c’est vraiment une langue la LSF, genre on peut tout dire, même un truc de bidule machin chouette d’un cours de chimie à l’université super dur ? » Là, c’est sûr, c’est ma curiosité et les encouragements de mon prof qui me poussent à persévérer jusqu’à la fin de l’année. Christophe, si tu me lis : MERCI  – oui, maman aussi ! Près de 10 ans plus tard et un diplôme d’interprète en poche –  oui, je peux vous le dire mes amis, l’obéissance, ça paie… au sens propre ! Ahah !

Bien sûr que non je n’ai jamais appris la LSF à ma mère ; c’était soit ça, soit j’arrivais à :

Garder latêtefroide,

AA

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply